Histoire du Shun Wu Tang

 

 

"Shun Wu Tang" est le système de Kung Fu de la famille "SU" basée sur le "Shaolin Luo Han Quan du Sud". Il a été

introduit en Afrique du Sud par le Grand Maître SU Jin Miao, au milieu des années 1980 et en France par Shibo Christian en 1997.

 

Le Luo Han est  le style de kung fu le plus ancien documenté. Les documents mettent les origines du Luo Han à plus de 1 000 ans, mettant le Luo Han Quan à l'époque du Temple Shaolin au cours du 6ème siècle.

 

L’appellation : « Luo Han Quan » vient des 18 légendaires Luo Han, (Arhat en sanscrit ou Bohdivisattva, un bouddhiste qui a atteint le Nirvana) moines guerriers Shaolin qui ont commencés comme des bandits, ensuite converti au bouddhisme, ils étaient si dévots qu'ils sont devenus éclairés et atteignirent le Nirvana.

 

Chacun de ces 18 guerriers était un artiste martial qualifié avant d'entrer à Shaolin. Ils sont devenus les défenseurs et les moines guerriers de Shaolin. Leur style de combat unique a contribué à la toute 1ère documentation sur le style de combat de Shaolin, le célèbre Luo Han...

 

Ces Luo Han avaient bien les capacités des arts martiaux et leurs spécialités uniques ont été conservés par le temps...  18 statues les représentant existent encore dans le nord du Henan au Temple Shaolin.

 

Ce style de combat a été transmis à travers les générations des disciples, développé et évolué dans divers autres styles. Il y a beaucoup de légendes et d'histoires sur la propagation du Luo Han dans toute la Chine continentale, ainsi que dans le reste du monde.

 

L'une d'elles est que durant l'incendie des temples par l'empereur, de nombreux Luo Han ont fui et se sont dispersés partout dans les terres. Certains sont arrivés à Taïwan, où la plupart des maîtres de kung fu traditionnels sont toujours, certains ont fui à Okinawa où le Luo Han a contribué au développement du karaté, et le reste s'est enfuit autour de la Chine : Corée, Japon, Philippines, etc...

 

Taïwan, est considéré comme un lieu d'exil, ce n'est donc pas rare que les grands maîtres aient changé leurs noms ainsi que le nom des styles qu'ils enseignent afin de ne pas être retrouvés. Cela explique pourquoi il y a tant de chevauchements dans les différents styles d'aujourd'hui. D'où la grande difficulté de répertorier les origines des différents styles de nos jours...

Lors de sa seule étape embryonnaire, la boxe Shaolin  a été représentée uniquement par Luo Han Quan, qui en fait le fondement et l’origine de toutes les boxes influencées par la boxe Shaolin. Beaucoup de styles de kung fu d'aujourd'hui ont des techniques nommées d'après Luo Han ou ils ont des formes nommé Luo Han Quan telles que Tang Lang (mante religieuse), Hung Gar, Mi Zhong, Choy Lee Fut, Lama Pai et beaucoup d'autres.

Luo Han Quan constitue également la base sur laquelle  les styles comme Seven Star Praying Mantis, Tai Tzu Quan, Wu Xing Quan (cinq animaux), Ngo Cho (WUZU, cinq ancêtres) et Pa Kua ont été développés. Les fondateurs de chacun de ces styles ont été bercés dans le Luo Han Quan.

 

Le style Luo Han existe aujourd'hui dans les versions à la fois du nord et du sud de la Chine.

  • Il y a un Luo Han Quan venant du moine Miaoxing (1881 - 1939) et composé de 18 méthodes (Shiba fa) : 6 de poings, 2 de pieds, 1 de coudes, 4 de la jambe, 5 de Grappling / Qin na. Il est probable que ce style est un cadre «nouveau» d'un Luo Han Quan âgé.

 

  • Il y a un  Luo Han Quan venant du moine Yuantong et qui a été enseigné dans Jingwu Tiyu par Sun Hui Yufeng. Ce style est composé de 18 formes : 6 douces, 6 intermédiaires et 6 durs.

 

  • Il y a un Luo Han Quan venant du moine Yang Ji'e (Fin des années 1800 - 1972) qui a échappé aux destructions de 1928 et celui ci a  enseigné son art à Shanghai. Il avait Sun Tongwei (aussi expert en Baguazhang) pour disciple et ce maître a enseigné à Zhu Jiemin (1954 -). Ce style est composé de 12 Tantui et 3 formes (une pour "débutants" : Wuhuquan, une intermédiaire : "Liuhequan"et une "avancée" : Gongliquan). Il dispose également de nombreuses Qin na, Tuishou et l'utilisation de Jing.

Ce style est souvent considéré comme un style "interne - externe".

Enfin il y a un Luo Han Quan de la province de Fukien, en utilisant principalement des techniques et des caractéristiques de Shaolin du Sud.

Les formes sont : 68 techniques de Luo Han, 88 techniques de Luo Han, 108 techniques de Luo Han. Ils comportent des  "Qi Gong" durs et des conditionnement tels que la "main noir de Luo Han" (Luo Han heishou).
Ce style s'est propagé à Guang kou, à Taïwan, au Sud-Est Asiatique, puis dans le monde.

Le style du sud mentionné en dernier lieu est le style Luo Han Quan enseigné dans les écoles Shun Wu Tang.

A l'origine, le style pratiqué par la famille SU était le style "Hokkien" : "Taï Tzu". C'est le système adopté à travers les générations de la famille SU.

L'art du "Shun Wu Tang" a été introduit à Taïwan par l'ainé de la 1ère génération : LOU LOONG. Ce système Martial fut développé à Taïwan par Maître Lou Loong vers 1850, directement issu de la technique des 18 mains de Luo Han du Temple Shaolin.
Peu de choses sont connues de ce Maître ni de l'histoire du "Shun Wu Tang" avant son arrivée à Taïwan.


Le Maître de la 2ème génération est WU Chi, qui a résidé à Taïwan. Maître SU MO (3ème génération) fut le père de notre Maître actuel.

Le Grand Maître SU MO est crédité de la fusion entre le système Tai Tzu de la famille SU et le système Shun Wu Tang appris de Maitre WU CHI pour former le système Shun Wu Tang enseigné par la famille SU aujourd'hui.


Maitre WU CHI a transmis le système Shun Wu Tang à Grand Maitre SU MO qui a ensuite lancé l'enseignement du système, à ce jour, la famille perdure cette tradition à Taïwan et dans divers partie du monde grâce à ses élèves...


L'art traditionnel qui compose la base du style des écoles "Shun Wu Tang" est le système "Luo Han". Comme vous le verrez, notre style est donc un mélange de styles combinés, du Nord et du Sud, avec succès par Grand maitre SU MO.

 

 

Maintenant les systèmes familiaux sont toujours marqués par leurs propres "marques de fabrique" en tant que telle et donc dans l'ensemble de nos formes Luo Han, l'ouverture "Luo Han Quan" est identifié par 6 mouvements comme celui du "Shun Wu Tang", la SIGNATURE de la "Famille SU"…

Dans tout les autres Luo Han où la plupart des autres systèmes, une marque de fabrique traditionnelle, "l'ouverture de porte" est toujours visiblement perceptible. Elle peut, pour un pratiquant expérimenté, être identifiée et dévoiler l'origine du style et le style de la famille...


Shun Wu Tang est un style composite, il emploie les principes des systèmes et des styles à la fois dur et mou, interne et externe, Yin et Yang... Il est un système familial qui s'est transmis de génération en génération et a été principalement poursuivi par la famille SU résidant à Taïwan. La signification de "Shun Wu Tang " est l'art du combat continu...

 

Tout les arts martiaux se valent et la seule différence se fait au niveau d'un élève supérieur dans son style. Pour atteindre ce niveau de supériorité, que de travail dans tous les domaines !